Annonces

Guides sur les Philippines
Archives

boracay philippinesLe ministère du Tourisme des Philippines (DOT) se tourne vers d’autres marchés afin de remplir les chambres d’hôtel sur l’île de Boracay qui ont été délaissées par les annulations de réservations des taïwanais, faisant suite à la querelle diplomatique entre Taiwan et les Philippines au cours de la fusillade mortelle d’un pêcheur taïwanais par les gardes-côtes philippins il y a trois semaines.

La compagnie aérienne low cost Zest Airways (Zest Air) doit également chercher d’autres marchés, alors que les annulations de Taiwan l’ont forcé à suspendre ses vols charters quotidiens entre Kalibo dans la province d’Aklan et la ville de Taipei.

Butch Rodriguez, le vice-président de Zest Air pour les affaires commerciales et externe, a déclaré dans un communiqué que la suspension avait débuté lundi à la demande de l’agent de la charte de la compagnie aérienne de Taïwan.

Rodriguez a déclaré que la controverse entre Taiwan et les Philippines était la raison de l’annulation des visites à Boracay.

Helen Catalbas, la directrice régionale de DOT, a déclaré que Taiwan était parmi les marchés touristiques les plus prisées de Boracay, mais la Corée et la Chine étaient aussi de grands marchés qui pourraient amortir sinon compenser la perte de trafic en provenance de Taïwan.

Les hôtels et centres de villégiature de la célèbre station balnéaire de l’île ont signalé des annulations depuis la semaine dernière après que Taiwan ait suspendu les voyages touristiques aux Philippines dans le cadre de mesures de rétorsion de la fusillade mortelle du pêcheur Hung Shih-chen, 65 ans, par les gardes-côtes philippins dans les eaux au large de l’Île Balintang dans le nord des Philippines le 9 mai.

Manille et Taipei, cependant, ont convenu de coopérer dans l’enquête sur l’incident.

Taiwan est le deuxième plus grand marché du tourisme étranger de Boracay.

En 2012, 92 209 touristes taiwanais ont visité Boracay, le second marché en nombre derrière les Coréens, dont 156 445 d’entre eux ont passé des vacances sur l’île.

La Chine est le troisième marché en importance, qui a généré le trafic de 82 358 touristes à Boracay en 2012.

Tim Ticar, l’officier responsable du bureau DOT sur Boracay, a déclaré qu’un hôtel sur l’île avait signalé des annulations de mai à Juillet impliquant 296 clients et 187 chambres.

Outre Zest Air, Philippine Airlines et China Airlines ont également cessé de vols à Kalibo, le point de passage pour se rendre à Boracay.

Laisser un commentaire